Plus exactement il a plu. Beaucoup même vendredi soir. Du coup, et malgé les travaux, le boulevard des fontaines c'est à nouveau transformé en boulevard des torrents. je ne vous dis pas le sous-sol du bunker ! Vendredi soir c'est le premier maire adjoint à l'urbanisme qui faisait la criculation empêchant les automobilstes d'emprunter le boulevard des fontaines.

Question : que peuvent les hommes face aux éléments ? rien. Il est d'autant plus criminel de vouloir urbaniser des zones à cela.